Appel à souscription – Parution janvier 2015

Couv. Petit train des Gueules Cassées2

Les éditions de L’Ours Blanc sont heureuses de vous annoncer la parution prochaine
de l’ouvrage Le Petit train des gueules cassées,
recueil collectif de nouvelles réunies sous la direction éditoriale de Michel Diaz.

13 textes de Michel Diaz, James Faust, Brigitte Guilhot, Lucien Nosloj, Tristan Préal,
Sylvie Prolonge, Françoise Rachmuhl, Anne Renault, Christian Rome.
Préface de Michel Diaz

Prix de vente public, 12 € (220 pages)

*   *   *

[…] Les textes réunis ici, de tons et styles différents, s’attachent à nous raconter des histoires de frères humains, des histoires de gueules cassées, parfois dès la naissance, auxquelles nous ne pouvons rester ni insensibles ni indifférents, car toutes sont étroitement accordées à ce qu’est notre sort terrestre, à notre passage en ce monde, à notre statut de vivants, celui qui simplement consiste à essayer de faire face aux maux de l’existence et à ses détours imprévus, à tenter de vivre le mieux possible, à survivre parfois malgré tout, parfois aussi à renoncer.
[…] Noirs, ces textes le sont, sans aucun doute. Mais le noir est une couleur. Celle aussi de la nuit. Et c’est dans sa noirceur que les yeux, s’y accoutumant, arrivent peu à peu à discerner les formes qu’elle dissimulait, à les apprivoiser et à les désigner, redonnant liberté à nos mains, repères à nos pas.
Et c’est aussi du fond du noir qu’émerge parfois la lumière. Des coulisses d’un monde qu’on croit indifférent à nos misères et durablement établi sous la neige des jours.
[…] Et c’est bien de cela dont il s’agit ici, à quoi s’appliquent ces nouvelles : porter cette clarté sur nos visages pour essuyer leur masque de pénombre et partager ce qui, se découvrant à nos regards, y persiste opiniâtrement de jour.
Car que ce soit dans le chagrin ou la douleur, dans l’inquiétude ou la poignance de leur vie, voire dans leur folie, les personnages (vrais ou inventés) qui traversent ces textes, ne se laissent jamais abattre du premier coup par le poids de l’épreuve. Tous, on le verra bien ici, ont d’abord pour projet de survivre, de se battre, ou de se débattre, mais ne peuvent le faire, ou ne consentent à le faire, qu’en se raccrochant (et parfois désespérément) à ce que les valeurs intransigeantes de l’amour offrent de plus précieux, cette attention sensible qu’on témoigne envers autrui, qui est aussi la volonté de s’éprouver dans l’autre et de s’y reconnaître. […] [Extrait de la préface de Michel Diaz]

…………………………………………………………………………………………………………..

Bon de commande/souscription à imprimer, remplir et retourner à votre correspondant
ou aux EDITIONS DE L’OURS BLANC, 28, rue du Moulin de la Pointe, 75013 PARIS
Tél : 01 45 80 66 57

NOM : …………………………………………………. PRENOM : ………………………..
ADRESSE: ………………………………………………………………………………………………….
VILLE :…………………………………………………. CODE POSTAL : …………………………..
Tel : ……………………………………………………. Courriel ………………………………………
.COMMANDE : …………… .exemplaire(s) de Le Petit train des gueules cassées au prix de 12 € l’unité (frais de port gratuits), soit un total de : ………………… euros.
Je joins le bon de commande signé, accompagné du règlement par chèque à l’ordre de L’OURS BLANC.

Date : ………………………………………………. Signature :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.