Archives de catégorie : Biographie

Biographie

Vendome14_Michel_Diaz_PORTRAIT

Né en 1948, à Sidi-Bel-Abbès, Algérie.

Arrivée en France en 1964.

C’est en lisant, pendant son adolescence, les pièces de Shakespeare et celles du répertoire de l’Antiquité (celles surtout d’Eschyle et de Sophocle), puis en assistant, lycéen, à une représentation du Diable et le bon Dieu, de Sartre, au T.N.P. (avec Georges Wilson et François Périer), qu’il est violemment saisi par le virus du théâtre. La fréquentation, à peine plus tard, des œuvres d’Henri Pichette, Samuel Beckett, Eugène Ionesco, Fernando Arrabal, Jean Genêt, Bertold Brecht, mais aussi celles de Claudel, Shéhadé, Audiberti, Pinter, Arden, Bond, Vinaver, Gatti… tout comme la lecture des textes théoriques d’Artaud, d’Adamov et les propositions avant-gardistes du Living Theatre (les mises en scène de Peter Broock, de Bob Wilson), le conforteront dans sa démarche d’écriture dramatique à laquelle il consacrera plus d’une vingtaine d’années. Ecriture poétique, exploratrice de nouvelles formes dramaturgiques et nourrie, pour les rythmes et les structures, par celles ouvertes par les compositeurs de musique contemporaine (P. Henry, P. Boulez, L. Nono, Cage, Ohana, Xénakis, Parmegiani ou les Percussions de Strasbourg…). Certains de ces textes seront portés à la scène ou diffusés à la radio. Il mènera, parallèlement, sans souci éditorial aucun, une exploration de l’écriture poétique, inspirée par les œuvres de H. Michaux, E. Jabès, J. Roubaud, L. Ray, L. Calaferte, J. Cayrol… Ces travaux d’écriture, toujours conduits par le désir de trouer cette « part d’inconnu » qui s’ouvre devant soi, d’explorer l’être humain au plus intime de lui-même, de ses fantasmes ou délires, ou de ses aspects les plus ténébreux, tout en gardant les yeux ouverts, largement, sur le monde, ne s’embarrasseront pas de s’enfoncer, parfois, dans des impasses, le but étant, toujours, de poursuivre ce qui, du réel, constamment nous échappe et qu’il faut tenter d’exprimer. En abordant le genre  de la nouvelle, à partir de 2007, et dans son travail avec des artistes (photographes, peintres), il a ouvert de nouvelles pistes à son cheminement en écriture, dans lequel la poésie est revenue aussi en force.

Etudes :

Rouen (lycée Corneille), Orléans (Université d’Orléans-La Source), Tours (Université François Rabelais).

Titres et diplômes :

* CAPES et maîtrise Lettres modernes (option théâtre contemporain),

 * D.E.A. de Littérature comparée (Brecht/Genêt),

* doctorat de Littérature comparée (spécialité théâtre), Arthur Adamov, hier déjà et encore demain: vol. 1 : bibliographie d’A. Adamov  + textes de jeunesse et textes inédits commentés d’A. Adamov; vol. 2 : essai sur l’influence de la poésie romantique allemande et du théâtre expressionniste allemand et nordique sur l’oeuvre d’Adamov.

Spécialiste de l’oeuvre dramatique d’Arthur Adamov sur lequel il a écrit aussi un essai consacré à ses pièces radiophoniques (publiées aux Editions André Dimanche).

Parcours professionnel :

Divers postes en collège (Pithiviers, Blois, Langeais), nommé à l’I.U.F.M.  de Toulouse, puis en lycée, à Tours, où il a enseigné la littérature et l’art dramatique.

Parcours littéraire :

Commence à écrire du théâtre en 1967, dont: Les Joueurs d’échecs (1968), Les Tricoteurs (1969), Les Eaux épaisses (1971), Il est doux sur la vaste mer… (1974), Le Verbe et l’hameçon (publ. 1977), L’Insurrection (publ. 1986), Le Dépôt des locomotives (publ. 1989), Trois impromptus pour clarinette seule (1986-87, pièces pour la radio publiées dans le recueil “Séparations” en 2009)Cœur obus éclaté (1989)Faubourgs amers (1990)La Dame blanche (1995), textes publiés sous forme de nouvelles dans différents recueils…

Un certain nombre de ses pièces sont déposées au « Musée de la littérature théâtrale belge » où elles sont disponibles en brochures.

Parallèlement, il écrit de la poésie: Le Complexe d’Icare (1970), Mise en demeure (publ. 1975), Delta, parole décapitée (1976), Le Miroir de sable (1979, publ. en partie en 1997 et 2013), La sentinelle sous la lune (1982), Atelier des silences (publ. 1997), Loire, lits profonds (2005, publ. 2013), 13 stèles et une pierre claire (2012), Juste au-delà des yeux (publ. 2013), Cristaux de nuit (publ. 2013), Aux passants que nous sommes (publ. 2013), Sans titre 2-Approches du visage (publ. 2014), Né de la déchirure (publ. 2015),  Archéologie d’un imaginaire, un peintre : Alain Plouvier (publ. 2015), Le Coeur endurant (publ. 2016), Fêlure (publ. 2016), Un navire de papier (publ. 2017) et quelques autres textes poétiques en attente de publication.

A travaillé aussi pour des livres d’art et des livres d’artistes, avec des photographes et des plasticiens comme Thierry Cardon, Pierre Fuentes, Rieja van Aart, Laurent Dubois, Jacques Riby, Jeannine Diaz-Aznar, Laurent Bouro, Georges Badin, Roselyne Guittier, Setsuko Uno, M.-Ch Schriegen, Jean-Gilles Badaire, Jean Luneau, Martin Miguel, Alain Plouvier, Yves Conte, Patrice Delory…

Ecrit des nouvelles depuis 2007 : Séparations (publ. 2009), A deux doigts du paradis (publ. 2012),  Le Gardien du silence (publ. 2014),  Partage des eaux (publ. 2014), Le petit train des gueules cassées (collectif, publ. 2015)…

Rencontre avec Edmond Jabès (début d’une collaboration en vue de l’écriture d’une nouvelle thèse), Michel Vitold, Georges Vitaly, Maria Casarès, Nathalie Sarraute, Suzanne Flon, Lectures de ses pièces chez Jean-Louis Barrault. et chez Laurent Terzieff.

Directeur de la collection Nouvelles aux Editions de L’Ours blanc, et membre de l’A.E.T. (Auteurs et Editeurs en Touraine)/Signature Touraine.

 

Participations régulières (ou occasionnelles) à divers salons du livre ou marchés de la poésie, parmi lesquels :

* salon du livre de Saint-Cyr- s/Loir (mai)

* salon de Saint-Avertin, château de Cangé (mai)

* fête des amis de L’Amourier, Coaraze (juin)

* marché de la poésie de Rochefort-s/Loire (juin)

* La Forêt des livres, Chanceaux-près Loches (août)

* marché nocturne de Langeais (août)

* salon du livre de Veigné (septembre)

* salon de la poésie et de la nouvelle de Vendôme (octobre)

* salons du livre de Loches (décembre)…

* Salons du Mans

* Marché de la poésie, Paris (juin)

– Photo portrait au micro : Bernard Henninger.